Image de fond
Médina de Tunis Tunis, Médina, Gouvernorat de Tunis, Tunisie

La médina de Tunis, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, est un joyau architectural en plein centre historique de Tunis.

Il faut se perdre dans ce labyrinthe de ruelles organisé par les différents corps de métier, appelés “souks”, qui sont un ensemble de magasins, boutiques et ateliers. On y trouve:

  • Souk Chaouachine: construit en 1691-1692, il est spécialisé dans la fabrication de la chéchia, ce couvre-chef traditionnel tunisien en laine et de couleur rouge. La confection d’une chéchia exige à peu près 2 mois de travail entre le filage de la laine, le tricotage, le foulage, le cadrage, la teinture, la mise en forme et la finition.
  • Souk Attarine: c’est le souk des parfumeurs construit en 1240. On y  trouve un certain nombre d’essences rares, de l’encens, des huiles essentielles et des produits de beauté.
  • Souk Edabaghine: c’est le souk des tanneurs, spécialisé dans le cuir. On y trouve aussi des vendeurs de livres anciens.
  • Souk El Berka: ancien souk est esclaves noirs construit en 1612, il tient son nom de l’estrade de bois dans la place carrée où les esclaves étaient présentés et vendus aux enchères.  Il est depuis 1846, date d’abolition de l’esclavage en Tunisie par Ahmed Ier Bey, le souk des bijoutiers, sépcialisé dans l’or et l’argent.
  • Souk Blaghgia: construit au début du XIIIè siècle,  il est spécialisé dans la vente des blaghas, ces chaussures traditionnelles en cuir.
  • Souk Blat: on y trouvait nombre de plantes et herbes médicinales, qui ont disparus au fil des années de par l’usage de la médecine moderne.
  • Souk El Fekka: souk où se rendent les tunisiens dans la période des préparatifs des festivités comme le mariage, circoncision, naissance, aïd etc, situé devant la mosquée Zitouna.
  • Souk El Haddaine: c’est le souk des forgerons.
  • Souk El Kachachine: souk de la friperie.
  • Souk Enhas: c’est le souk du cuivre.
  • Souk El Trouk: construit en 1620, il tient son nom de “turc”car il était spécialisé dans la finition et la broderie des costumes turcs en tissus précieux et bordés d’or et d’argent, destiné pour une clientèle turque ou pour les artisans turcs, fils de soldats ottomans de la régence de Tunis. Après, c’est à la place des artisans juifs d’occuper ces ateliers. Aujourd’hui, on y trouve des articles de brocante. Il faut rappeler qu’on dit aussi que le nom de ce souk tient aussi de “trouk” pluriel de “trika”, mot désignant une antiquité.
  • Souk de la Commission: exposant des produits chinois, il tire son nom de la commission financière internationale, qui avait pour fonction de gérer la dette de la régence de Tunis en 1869 avant l’installation du protectorat français.
  • Souk El Kbebjia: spécialisé dans les “kbaieb”, plurriel de “kobba” qui est une pelote de fil ou se soie, et d’accessoires pour les costumes traditionnels.
  • Souk Beransia: souk spécialisé dans le burnous, ce manteau traditionnel en laine d’origine berbère.
  • Souk El Kmach: spécialisé dans les étoffes et le tissu.
  • Souk El Kouachi: spécialisé dans l’industrie des toques pour femmes.
  • Souk El Leffa: ou souk appelé “souk des jerbiens”, il est spécialisé dans le sefseri, habit traditionnel qui est une large pièce d’étoffe couvrant tout le corps de la femme en soie, satin ou coton.
  • Souk Essouf: ou souk de la laine.
  • Souk El Koutbiya: ou souk des libraires contenant des librairies et des medresas, édifié au début des années 1750.
  • Souk El Bey: situé à coté du souk el Berka et de la place de la Kasbah, ce souk était spécialisé dans le commerce des tapis, la soie et la chéchia. Aujourd’hui, on y trouve des métaux précieux.
  • Souk El Ghrablya: souk spécialisé dans la fabrication des tamis.

Plus loin des ruelles autour de la mosquée Zitouna, on trouve

  • Souk Sabbaghine: Avant, la teinture du coton, de la laine et de la soie se faisait près d’une fontaine qui était à cet endroit. Aujourd’hui, on y trouve des vêtements et des chaussures.
  • Souk El Asr: il est plus récent que la plupart des souks construits à l’époque hafside (entre le XIIIè et le XVIè siècle), spécialisé dans la vente des produits antiques tels que des ustensiles ménagers, des meubles antiques et des articles rares.
  • Souk El Halfaouine: situé dans la quartier de Bab Souika, il tient son nom de “alfa”, plante utilisée dans la fabrication des couffins traditionnels, éventails etc. Aujourd’hui, on s’y arrête pour acheter des makroudhs ou savourer une citronnade.

ou encore souk Saïda Manoubia, souk Sidi Abdeslem, Sidi Bahri, Sidi Mehrez etc.

Dans le temps, les métiers nobles et raffinés (comme les parfumeurs) ont été placés autour de la mosquée Zitouna et les autres en périphérie.

Équipements
Snack Bar
Pas d’avis

Laisser un commentaire

Écrire un avis